PAÏ L’ÉLUE D’UN PEUPLE NOUVEAU

Réalisatrice : Niki Caro

Nouvelle-Zélande / 101 mn / 2002
Titre original : Whale Rider – Visa n° 108389

22 mars 2020 - 15:00 - Ciné Rex 13 Rue de l’Église, 17380 Tonnay - Boutonne Tél. : 05 46 68 80 37


A propos du film

Les habitants de ce village maori se réclament tous du même ancêtre : Paikea, le légendaire Whale Rider qui y débarqua mille ans plus tôt, juché sur le dos d’une baleine. A chaque nouvelle génération, un descendant mâle du chef reçoit ce titre qui fait de lui le leader et le gardien spirituel de sa petite communauté. Le chef Koro doit trouver le garçon qui sera digne de devenir son successeur. PaÏ sa petite fille se sent dotée des qualités particulières pour devenir chef Maori mais son grand père, parce qu’elle est une fille, refuse de l’initier. Elle devra alors apprendre en cachette les rituels  traditionnels afin de lui montrer qu’elle est à la hauteur du légendaire ‘Whale rider’, le cavalier des mers. Paï est une adolescente douée, sensible et volontaire et depuis la mort de son frère, elle est la seule à pouvoir assurer le rôle « viril », si prestigieux de leader. Mais Koro, gardien d’une traditon millénaire, refuse de voir en Paï son héritière : aucune fille n’a jamais été et ne sera jamais Whale Rider…

Prix et nominations 

Oscar 2004 – Nomination Meilleure Actrice : Keisha Castle-Hughes
Prix des Professionnels au Festival Sundance – 2003
Prix du public au Festival de Toronto – 2002
Prix du public au Festival de Rotterdam – 2003
Prix du meilleur long métrage au Festival de San Francisco – 2003

 Portrait et intentions de la réalisatrice

Niki Caro, née en 1967 en Nouvelle-Zélande, est une réalisatrice dont le premier long métrage, Memory and desire, fut présenté à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes 1998 et obtint le Prix du Meilleur Film au New Zealand Film Awards 1999, ainsi que le Prix Spécial du Jury pour son scénario et sa réalisation. Après avoir appris pendant un an les rudiments de la langue maorie, Niki Caro présente elle même son projet Paï l’élue d’un peuple nouveau, aux anciens de la communauté. Un conseiller maori l’accompagne tout au long du tournage. A la fin de celui ci, l’immense barque construite pour les besoins du film, sera offert aux habitants en remerciement de leur contribution.

Autour du film : genèse et commentaires artistiques

Le film de Niki Caro est l’adaptation d’un roman maori, The Whale Rider ce qui signifie « cavalier de baleine » écrit par Witi Ihimaera (écrivain   maori) reprenant la légende ancestrale de PAÏKEA. Witi Ihimaera a approuvé l ‘adaptation faite par la réalisatrice Niki Caro :

« Elle a actualisé l’histoire la rendant universelle… Il ne s’agit pas seulement d’une communauté qui est confrontée au problème particulier de l’ascendance et de la succession. Paï est devenue l’emblème de toutes ces jeunes filles qui tentent de maîtriser leur destin dans un monde masculin ».

Le film Whaele Rider a été tourné à Whangara, sur la Côte Nord Est de la Nouvelle-Zélande.