Festival 2018 du 29 mars au 2 avril

Yam, quand l’igname raconte les Hommes

Réalisation : Dominique Roberjot - Christine Della-Maggiora

Production : Lattitude 21 Pacific (Nouvelle-Calédonie)
Soutien du Service de la Coopération Régionale et des Relations Extérieures du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, de la Province Sud, de la Province Nord, de la Province des îles Loyauté, de la Maison de la Nouvelle-Calédonie (Paris).
Documentaire – 52 mn – 2016 – Nouvelle-Calédonie

31 mars 2017 - 14:00 - Palais des Congrès


A propos du film

C’est le premier film documentaire du Réseau de télévisions de la Mélanésie. Ce réseau a été initié à Maré en juillet 2014 par les directeurs des chaînes de télévision des différents pays de la Mélanésie.
Dans ce film, l’igname raconte… Elle nous parle des hommes à travers sa propre histoire et laisse les hommes parler d’elle à travers leur histoire… De la Nouvelle-Calédonie à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, en passant par les Îles Salomon et le Vanuatu, elle nous raconte les chemins coutumiers qui tissent les liens entre les peuples de la Mélanésie. Elle nous parle d’hier, d’aujourd’hui et des questionnements sur demain… Elle nous fait appréhender ce lien intrinsèque qui l’unit aux Mélanésiens dans un cycle de vie qu’il faut perpétuellement renouveler…
Depuis la nuit des temps, je rythme la vie des femmes et des hommes de la Mélanésie. De la Papouasie-Nouvelle-Guinée aux Îles Salomon, du Vanuatu à la Nouvelle-Calédonie, les légendes et les chants racontent les chemins que j’ai empruntés.
Je suis l’Igname.
Comme l’homme, je passe neuf mois dans la ventre de ma mère, dans les profondeurs de la terre, avant de voir le jour.
Je suis le jumeau de l’Homme.
Je me nourris de sa sueur et il se nourrit de ma chair.
Ensemble, nous perpétuons le cycle de la vie.

w-PHOTO DOMIE CHRIS PALEKDominique Roberjot et Christine Della-Maggiora

Elles sont les deux fondatrices de la maison Latitude 21 Pacific.
Elles travaillent depuis 15 ans avec les Peuples Premiers d’Afrique, du Pacifique et d’Amérique Latine pour donner la parole aux communautés isolées et parler de la diversité culturelle. C’est en organisant l’exposition «Rencontres sur la même latitude» qu’elles se rencontrent. Cette exposition itinérante a été présentée dans les écoles, villages, centres culturels de nombreuses communautés autochtones à travers le monde et à l’UNESCO au Paraguay. Elles se lancent dans la réalisation en 2003, d’abord dans le cadre de leur association «Dekomane» (en nengone «il n’y a pas d’argent»), puis avec leur société de production Latitude 21 Pacific. A ce jour, une dizaine de collaborations, ont déjà été réalisées avec les 1ères et France Ô.