Festival 2019 du 21 au 24 mars

Détroit de Torrès, identité-iniquité

Réalisation : André Waksman

Co-production : RFO et Vision Internationale
Version sous-titrée français
Documentaire – 60 mn – 2000 – Australie

Mots-clés :

29 mars 2017 - 14:00 - Palais des Congrès


Géraldine Leroux - maître de conférences en anthropologie

A propos du film

Ce film retrace la mobilisation des indigènes du Détroit de Torrès, en 2000, contre les inégalités sociales salariales, entre les Indigènes et les Australiens qui remplissent les mêmes fonctions et dont le traitement est différencié.

Ce documentaire met en parallèle l’histoire de la colonisation britannique et l’engagement des peuples du Détroit de Torrès, notamment l’acharnement d’Edouard Koiki Mabo pour faire reconnaître leurs droits antérieurs aux Occidentaux. La Cour suprême d’Australie a jugé en 1992 que les peuples du Détroit de Torrès avaient des droits antérieurs aux Occidentaux et la notion de terra nullius (terre non occupée avant l’arrivée des Occidentaux) a été annulée par la Cour suprême.

André Waksman

Auteur/réalisateur/producteur de Vision internationale et de Vision internationale Corsica

André Waksman a commencé à distribuer des films pour la télévision en 1971.
En 1980, après avoir produit et réalisé deux documentaires pour la télévision, (un film pour enfants dans la région de Maramuresh en Roumanie et un documentaire politique sur la Pologne pour SVT 1 et VPRO) il crée le GIE Vision Internationale et se consacre à la réalisation et la production. Depuis, il a réalisé une soixantaine de films et en a produit ou coproduit encore 80. En 1998 il a crée  la SARL Vision Internationale avec Pauline Istria. En 2005, ils ont  créé Vision Internationale Corsica.
Parmi ses films :
On a raison de se révolter, biographie politique de Jean-Paul Sartre en deux parties. (pour Arte, Nos, etc.)
2 films qui ont ouvert des soirées thématiques sur Arte :
Pays frères, pays contraires, film dénonçant la dictature au Togo.
Le Partage des eaux, sur le problème de l’eau entre la Turquie, la Syrie et l’Irak.
15 films sur le Pacifique, principalement en Nouvelle-Calédonie, mais aussi :
Black Australie, 3 x 52 mn sur les Aborigènes.
2 films sur le problème de la faim dans le monde :
 Devine qui ne vient pas dîner ? (pour TF1)
• Le Défi alimentaire (pour France 5)
2 films sur le handicap en Palestine dont un pour Handicap International et l’autre pour l’Hôpital El Wafa à Gaza.
6 films sur la question de langue et identité
Hawai’i : l’héritage retrouvé : 26 mn (pour RFO) Festival International du film documentaire océanien
Hawai’i : une langue revit : 54 mn (pour France 3 Corse/RFO) Maui Film Festival
• Cymru, un peuple, une langue : 60 mn (pour France 3 Corse) Celtic Film Festival
Maltais ou anglais, un choix : 52 mn (pour France 3 Corse) MSTV Festival, Mumbai
Mi kauz kreol : 52 min (pour France 3 Corse/RFO la Réunion)
 Bisognu di te : 54 mn et 84 mn (pour France 3 Corse)

André Waksman est l’auteur de tous ses films sauf La Déclaration, écrit par le dramaturge polonais Mrojek et Le Défi alimentaire, écrit en collaboration avec Olivier Weber, Grand Reporter au Point.
De 1986 à 1987 il était directeur de NFP (Normandie Films Productions), une société de production décentralisée au Havre, avec le soutien du CNC, la municipalité, les deux départements de la Normandie et la Région.

Géraldine Le Roux,
Maître de conférences en anthropologie de l’université de Bretagne occidentale, interviendra lors du débat qui suivra le film pour nous communiquer notamment  des données actualisées sur le détroit de Torrès.

 Elle expose GhostNets: des filets fantômes, un art et des hommes au Palais des Congrès