Festival 2019 du 21 au 24 mars

Mode d’action, objets rituels et cognition chez les Owa des îles Salomon

Mots-clés :

23 mars 2019 - 11:30 - Palais des Congrès

intervenante
Sandra Revolon

Agir ensemble dans le cosmos. Modes d’action, objets rituels et cognition chez les Owa des îles Salomon par Sandra Revolon

BIOGRAPHIE

Maître de Conférences, Aix-Marseille Université
Centre de Recherches et de Documentation sur l’Océanie (CREDO-UMR 7308), Marseille

D’abord formée aux sciences et aux techniques de la communication (Maîtrise, Université d’Avignon, 1995), Sandra Revolon s’est tournée vers l’ethnologie des îles Salomon (Océanie) et a soutenu en 2003 une thèse d’anthropologie sociale et d’ethnologie à l’EHESS sous la direction de Maurice Godelier. Consacrée à la société owa de l’île d’Aorigi, à l’est de l’archipel des Salomon, où elle a vécu deux ans et demi, un premier volet de sa thèse portait sur la production et la circulation d’objets en bois (des pirogues, notamment) au sein du vaste réseau de commerce et d’échanges qui liait les îles de cette région au cours des 500 dernières années. Au lendemain de la seconde guerre mondiale s’est constitué un commerce de sculptures à destination d’une clientèle occidentale, touristes, marchands et collectionneurs. L’étude de ces transformations a permis de mettre au jour des mécanismes de filtrage culturel et d’hybridations dont résulte la culture owa contemporaine. Portant sur les pratiques et les représentations associées aux sculptures rituelles, le second volet de sa thèse montrait comment les humains négocient leur cohabitation avec les morts et d’autres êtres invisibles en réorganisant sans cesse leurs relations avec eux à travers une intense vie rituelle.
Recrutée à l’Université d’Aix-Marseille depuis 2006, elle y assure des enseignements sur l’aire océanienne, et dans les domaines de l’anthropologie de l’esthétique et des techniques. Parallèlement, elle poursuit son exploration des dispositifs techniques et conceptuels à travers lesquels les Owa reconnaissent aux objets magiques qu’ils produisent une dimension efficace.
Elle est l’auteur de plusieurs articles et d’un ouvrage, co-dirigé avec l’historienne de l’art Magali Mélandri (https://www.pacific-credo.fr/index.php/fr/9-categorie-fr-fr/51-sandra-revolon).
Sélection de références en langue française :
– Sur les traces des objets woriwori, ‘à vendre’. Les formes contemporaines du commerce d’objets sculptés chez les Owa d’Aorigi (est des îles Salomon). Pacifique sud : à l’épreuve du capitalisme, Cahiers du Pacifique Sud Contemporain 4, L’Harmattan : 86-111 (2007)

– Les couleurs de la métamorphose. L’éclat des Ombres. Objets en noir et blanc des îles Salomon. In S. Revolon, M. Mélandri (éd). Paris : Musée du quai Branly & Somogy : 146-153 (2014)