15e édition du Festival du 06 au 10 octobre 2021

Patutiki

Réalisateurs : Christophe CORDIER - Heretu TETAHIOTUPA

Film documentaire ethnologique.
Durée: 55 minutes
Réalisé, écrit et produit, cinématographie, édition et musique : Christophe Cordier & Heretu Tetahiotupa

Production : Michael Alezrah & Nelly Decuyper / L’Association Patutiki

Compagnies de production : Les Studios Hashtag / Eka Eka Productions / L’Association Patutiki avec France TV

2019 Audience Prize International Film Festival Oceania Documentaries (FIFO), Tahiti

2020 Official Entry Maoriland Film Festival—Native Peoples, Global Films, New Zealand

2020 Official Selection – Los Angeles Asian Pacific Film Festival

8 octobre 2021 - 9:00 - Palais des congrès

Intervenants
Christophe CORDIER - Réalisateur
Heretu TETAHIOTUPA - Réalisateur

A propos du film

Quand le tatouage a été déclaré illégal par l’Etat et l’Eglise au début des années 1900, les derniers des anciens Marquisiens « peau-noire » ont trouvé des moyens astucieux pour conserver l’histoire polynésienne d’un peuple en train de disparaître, léguant un puzzle culturel d’art et de croyance à découvrir par les générations futures.

Premier film au monde à avoir été réalisé, écrit et produit par un Marquisien de souche, Heretu TETAHIOTUPA.

C’est également le premier film de Christophe CORDIER. La langue du film est en marquisien sous-titré en français et en anglais.

Témoignage de comment des habitants d’une ile lointaine du Pacifique Sud redécouvrent et fêtent/célèbrent leur identité pratiquement perdue en redécouvrant les mystères  culturels légués via le patutiki, l’art du tatouage Marquisien.

Les histoires gravées sur leur peau de Polynésiens racontent leur histoire.

A la différence des autres sociétés Polynésiennes, les Marquisiens ont créé un symbolisme artistique pour raconter les histoires de leur peuple, leur façon de voir le monde et la place de l’espèce humaine au sein de celui-ci.

En 1920, 97% de leur population avait été décimée, il ne restait que 2000 personnes.

Le film sera présenté par les réalisateurs Christophe CORDIER depuis l’île de la Réunion et Heretu TETAHIOTUPA depuis Tahit

CRITIQUES ELOGIEUSES

  • “ Pour un premier film, c’est un succès !… Ce film devrait s’imposer comme une référence pour la réalisation de films sur la Polynésie Française » Mustapha Kessous, Le Monde
  • « Nous avons énormément aimé » Aude Dassonville, Télérama.
  • « Un chef d’œuvre de pur documentaire ! » Pierre Carpentier, Mediapart.