Festival 2019 du 21 au 24 mars

Marilyn Georgeff

Marilyn Georgeff présentera Black As de David Batty.

L’Australienne Marilyn Georgeff a été impliquée dans tous les genres du documentaires, au début comme réalisatrice et productrice, et en France comme distributrice et consultante.

Sa passion pour la plongée sous-marine la conduit à filmer des requins en Australie de l’Ouest, y compris des films avec des « Grands Blancs » à partir d’une cage. Elle a été une des premières au monde à faire cela. Elle a aussi fait un grand nombre de films sur des épaves de vaisseaux hollandais du 17 ème siècle qui se sont écrasées sur des récifs de coraux a l’ouest de l’Australie.

Spécialiste des films sous-marins, elle a été primée pour un documentaire sur l’explorateur Français La Pérouse qui perdit ses bateaux lors d’un double naufrage dans le Pacifique sud en 1788, et qui fut aperçu pour la dernière fois en Australie.

En tant que journaliste, elle a vécu pendant six mois à Beagle Bay Mission, dans le nord-ouest de l’Australie occidentale, et a écrit et filmé sur les Aborigènes de la région.

Un livre dont elle est co-auteur, Joe Nangan’s Dreaming, raconte les rêves d’un stockman, le dernier membre de sa tribu, qui craignait de mourir sans pouvoir transmettre ses légendes.

Travaillant à la fois en France et en Australie, elle encourage les échanges d’idées et les films entre ces deux pays.
Elle est membre du Directoire d’Australian Business in Europe, une organisation de promotion des relations culturelles et d’affaires entre la France et l’Australie.