Festival 2020 du 24 au 25 Octobre

Communiqué de presse du 27/02/2020

UN ÉVÉNEMENT NATIONAL A ROCHEFORT

NICHOLAS THOMAS PRÉSENTE POUR LA PREMIÈRE FOIS EN FRANCE SON OUVRAGE RÉFÉRENCE :

       « OCEANIENS, L’HISTOIRE DU PACIFIQUE A L’ÂGE DES EMPIRES »

Ed. Anacharsis. Traduit en français par Paulin Dardel. Préface d’Eric Wittersheim.

JEUDI 26 MARS 2020 à partir de 18h30 à l’École de médecine navale.
Un événement organisé en partenariat par le Musée national de la Marine et le festival Rochefort Pacifique.

Ce livre propose une histoire de la colonisation de l’océan Pacifique au long du XIXe siècle. Nicholas Thomas y associe une érudition sans faille à un plaisir de raconter qui nous dévoile un monde dont on ignore trop souvent la richesse et la complexité.

En déployant une multiplicité de récits suivant les itinéraires d’individus singuliers, il sillonne le grand océan à bord des grandes pirogues à balancier ou dans les navires des explorateurs et des chasseurs d’esclaves. Des Fidji à la Nouvelle-Calédonie, des Tonga à Tahiti, il décrit les mutations brutales à l’œuvre dans les sociétés insulaires comme parmi les représentants des puissances d’Occident. Il parvient ainsi à nous faire mieux saisir les courants profonds qui ont conduit à configurer le Pacifique d’aujourd’hui.

Nicholas Thomas et Eric Wittesheim rencontrent la presse jeudi 26 mars à 17H30, École de médecine navale, 25 rue Amiral Meyer à Rochefort.

Nicholas Thomas est directeur du musée d’archéologie et d’anthropologie de l’université de Cambridge (GB).

Anthropologue et historien australien, reconnu internationalement comme spécialiste des mondes océaniens. Il est membre du conseil d’orientation scientifique du musée du Quai Branly dont il a été en 2019 commissaire de l’exposition « Océanie ». Il est élu à l’Académie de Grande-Bretagne depuis 2005.

Eric Wittersheim est Anthropologue et réalisateur de documentaires. Il mène des recherches en Mélanésie depuis plus de vingt ans. Il est maître de conférences à l’EHESS.