Festival 2020 du 25 au 29 mars

VAÏ

Réalisatrices : Nicole Whippy,'Ofa-Ki-Levuka Guttenbeil-Likiliki, Matasila Freshwater, Amberley Jo Aumua, Mīria George, Marina Alofagia McCartney, Dianna Fuemana, Becs Arahanga

FIDJI, TONGA, SAMOA, NIUE, AOTEROA, ÎLES SALOMON /2019 /  1h30 / VOSTF

Langues fidjienne, tongienne, roviana, samoane, māori des Îles Cook, niuean, anglaise et māori d’Aotearoa

26 mars 2020 - 20:30 - Palais des congrès 73 rue Toufaire 17300 Rochefort

Intervenant
Bernard Bories - Président des Rencontres Internationales du Cinéma des Antipodes

A PROPOS DU FILM

Composé de Huit séquences, réalisées par huit réalisatrices originaires des îles du Pacifique, le film suit la vie de Vai, interprétée par des actrices âgées de 7 à 80 ans représentant différentes étapes de la vie d’une femme et qui portent chacune comme nom une variante du mot « vai » – « eau » en maori. L’eau, traditionnellement associée à la féminité, est emblématique de l’empathie, de l’intuition et du sens de l’identité. L’eau apaise la terre tout en restant capable de destruction profonde. Bien que le personnage de Vai soit présent sur plusieurs générations sur huit îles différentes et dans huit corps différents, elle est, dans l’esprit, la même personne, réunissant des communautés par ailleurs isolées. Les hommes existent dans cet univers, mais ils complètent l’expérience des femmes dans ces sociétés matrilinéaires. Ce nouveau long-métrage plein d’audace des producteurs de Waru (2017) est un hommage rendu au rôle des « Pasifika Sisters », ou femmes du Pacifique, quant au maintien et revendication de leur culture.
« La mer est ce qui nous rassemble, nous qui transpirons et pleurons de l’eau salée. »
Tourné à Fidji, Tonga, Kuki, Samoa, Niue, Aotearoa (Nouvelle -Zélande), ainsi qu’aux îles Salomon, le film raconte le voyage d’une femme, Vai, jouée tour à tour par huit actrices autochtones différentes. Avec pour fil conducteur l’élément marin, qui se dit vai dans chacun de ces pays, chaque épisode met en exergue la diversité des cultures de ces îles du Pacifique.
Donnant l’opportunité à neuf réalisatrices wahine de faire entendre leur voix en reprenant le contrôle sur leur propre histoire, le film rend compte de la complexe réalité de l’ensemble des enjeux sociétaux contemporains rencontrés par les femmes dans le Pacifique.

 

Festival Berlin 2019 – Rencontres internationales du cinéma des  Antipodes 2019 – festival des films en langues autochtones Paris Musée du Quai Branly

Bernard Bories