Festival 2019 du 21 au 24 mars

les iles Salomon

Cet état est situé au sud-est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et au nord-ouest du Vanuatu. Il est composé d’une douzaine d’îles principales et de 900 îlots répartis en 2 archipels : les Salomon et Santa Cruz. Sa superficie totale est de 28 230 km2.
Honiara, la capitale (200000h) est située sur Guadalcanal, la plus grande île de l’archipel Salomon. Guadalcanal a été le théâtre d’une grande bataille pendant la seconde guerre mondiale qui a vu la victoire stratégique des forces alliés dirigées par les américains sur l’empire du Japon.
Les îles Salomon se distinguent par une culture musicale polyphonique d’une grande richesse.
La flûte de pan est l’instrument traditionnel souvent utilisé dans les cérémonies rituelles.

https://www.facebook.com/RareAndStrangeInstruments/videos/954276624657942/UzpfSTM0MDU0ODM2MjY0ODY3NToyMDI0ODgzMjY3NTQ4NTAx/
vidéo des flûtes de pan de Toelegu des îles Salomon.

Géographie

Sa géographie est contrastée avec des îles au relief accidenté d’origine volcanique et des atolls de sables et de coraux. Makarakomburu, 2447m qui domine Guadalcanal est le point culminant du pays.
Son climat soumis aux alizés est de type tropical humide avec des températures entre 24° et 28°. On distingue 2 saisons, une saison des pluies et des cyclones de novembre à avril et une saison plus sèche et plus fraîche de mai à octobre. Les îles Salomon subissent les effets grandissants du réchauffement climatique avec des catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes et puissantes.
Sa végétation est constituée de forêts épaisses (bois de rose, palmiers, banians) et dans les zones côtières, de mangroves.

Démographie

Population : 658 000 habitants à 95% mélanésienne.
Densité : 21 hab / km².
Croissance démographique : 2,03 %.
Espérance de vie : 70,5 ans.
Religions : christianisme pour 92%
Indice de développement humain (2015) : 0,588 (137e rang mondial).

Politique

Aujourd’hui, les Îles Salomon sont membres du Commonwealth. C’est une monarchie constitutionnelle avec un système monocameral. Un Gouverneur représente la reine Élisabeth II.
Depuis 2017, Rick Houenipwela est chef du gouvernement. L’Etat est séparé en 9 provinces dirigées par une assemblée provinciale élue. Mais l’instabilité politique est récurrente.
Le pays fait partie des PMA (Pays les Moins Avancés), une catégorie de pays créée par l’ONU en 1971. Sa monnaie est le dollar Salomon.
Le pays est caractérisé par l’usage de nombreuses langues qui ne semblent pas perturber la vie courante des habitants. L’anglais est la langue de la législation et de la justice.

Histoire

Le peuplement des îles remontent à -1200 av JC avec la civilisation dite lapita.
Les langues officielles sont le pidgin mélanésien et l’anglais. On dénombre 120 langues vernaculaires. Pays de Kastom (coutumes), la culture est transmise de génération en génération. Elle varie selon les provinces et les influences, notamment polynésiennes.
Ses principales dates :
1568  découvertes des îles par les espagnols.
1768 Bougainville y fait une étape.
19e siècle  forte diminution de la population provoquée par le travail forcé dans les plantations d’Australie et de Fidji.
1885  l’Angleterre et l’Allemagne se partagent la possession des îles
1918  la SDN donne mandat à l’Australie pour son administration
1942 la bataille de Guadalcanal
1945  protectorat anglais
1971 membre du Forum du Pacifique
1978 indépendance, célébrée chaque année le 7 juillet.
1988 membre fondateur du groupe mélanésien Fer de lance
2003 mise en place de la Régional Assistance Mission Salomon Island dirigée par l’Australie pour lutter contre les violences ethniques entre guadalcanalais et malaitais.

Economie

L’artisanat est traditionnel. Il est le reflet des coutumes ancestrales, tissage, sculpture sur bois avec incrustation de nacre, peinture, bijoux.
L’économie est dominée par les sociétés étrangères. La Malaisie, coprah, cacao et palmiers à huile. USA, pêche au thon. La forêt est surexploitée. Des australiens tirent profit des gisements d’or. Le zinc, le plomb et le nickel sont présents dans le sous-sol de l’archipel. Le tourisme est faiblement développé.
L’Etat est fortement dépendant de l’aide internationale. L’Australie, la Nouvelle-Zélande, Taïwan, Japon et des organisations multilatérales tentent de freiner les ambitions chinoises.
C’est l’un des pays les pauvres du Pacifique.