Festival 2019 du 21 au 24 mars

Concert Paul Wamo

23 mars 2019 - 21:00 - Espace Culturel - Les Halles


« Pulse » new show et Jason Mist

Samedi 23 mars, 21h à l’espace culturel les Halles à Tonnay-Charente (spectacle CARO, entrée 10€)

Billetterie : https://www.rochefort-ocean.com/ réserver/billetterie

Tarif unique : 10 € – gratuit pour les – 14 ans) / ouverture des portes 20h30

Revue de presse

Cliquez sur l’image ou ici pour lire la revue de presse de janvier 2019

 

 

Paul WAMO

Paul Wamo Taneisi, poète kanak de Nouvelle-Calédonie, situe son art entre l’écriture, l’oralité et la musique. En 2006, il publie son premier recueil de poèmes Le pleurnicheur, puis se lance dans des créations mêlant poésie, musique et danse. Performeur à la présence magnétique, l’artiste venu de l’Océan le plus grand et le plus oublié du Monde tient une parole engagée. Ses textes nous parlent de Mémoire, d’Identité, de là d’où il vient et des bruits du Monde qu’il traverse. L’auteur prépare actuellement la sortie d’un album spoken word aux sonorités punk jazz et trap hop «  PULSE » SHOK ?! ( prod Marseille ).

 

JASON MIST (NU ROOTS)

Un artiste touche à tout qui n’aime pas les frontières.
Auteur compositeur interprète, Jason Mist est un artiste complet qui a la particularité de jouer de la guitare slide. Sa musique est à son image de baroudeur flegmatique, les yeux et les oreilles grand ouverts sur le monde. Si Jason ne veut se restreindre à un seul genre musical par peur de s’enfermer, le son qu’il offre est résolument folk, blues et parfois teinté de reggae.

 

 

 

L’ÉVÉNEMENT

L’Artiste, « l’ancêtre sans âge »*

Paul Wamo Taneisi, poète kanak, situe son art entre l’écriture, l’oralité et la musique. Il est né en 1981 dans la tribu de Nang à Lifou en Nouvelle-Calédonie. A l’âge de 2 ans, il rejoint Nouméa et grandit dans un environnement urbain, dans le quartier de Rivière-Salée. Ce parcours nourrit sa poésie, tiraillée entre fidélité à la coutume et modernité.

En 2006, il publie son premier recueil de poèmes Le pleurnicheur, puis se lance dans des créations mêlant poésie, musique et danse. Après des études de langues traditionnelles à l’université de Nouvelle-Calédonie, il enseigne à Nouméa la langue kanak Drehu. L’année suivante, il quitte l’enseignement pour se consacrer entièrement à son travail artistique.

En 2015, il s’installe en métropole. Le festival Rochefort-Pacifique l’accueille en résidence. On se souvient encore de son spectacle de restitution « 3 saisons » en 2016 au théâtre de la Coupe d’or à Rochefort.

L’année suivante il joue « Haut-Parleur Pacifique » une nouvelle création Rochefortaise née de la rencontre entre le poète et le Nofa Sound System.

« SOL » son premier album est une contribution poétique et musicale inspirée de ses traditions. Il traduit son engagement au service de sa terre océanienne et de la dignité humaine. Il se produit ensuite aux Francopholies de La Rochelle, au Babel Med Music de Marseille, au Théâtre National Populaire de Villeurbanne, au festival Les Suds à Arles, au Mémorial Acte en Guadeloupe …

*titre emprunté à culturebox

Le Spectacle, « PULSE » création 2019

Paul WAMO Taneisi présente un spectacle de spoken word aux sonorités grésillantes entre Trap Beat, Pop et Punk Jazz. Fruit de sa collaboration avec Uli Wolters, les influences musicales vont de Kendrick Lamar à Saul Williams. Les basses cognent, les machines ronflent, les sonorités kanak subtilement tordues sont saturées voire salies sur certains titres. Ce chaos orchestral parfaitement maîtrisé accompagne les textes du poète slameur qui nous parle de Pirogues Pacifiques ressuscitées de l’Oubli, de Victoires qui s’arrachent, qui se logent en chacun de nous, d’Amour Gueules Grandes Ouvertes, de Mouvement sans fin et d’Identités « face à face ».

Performer à la présence magnétique, Paul Wamo Taneisi est accompagné sur scène de deux musiciens aussi charismatiques que talentueux : Uli Wolters, Homme Orchestre, aux claviers/machines et Christophe Isselée, guitariste multi effets aux notes envoûtantes. Le spectacle annonce la sortie du prochain album prévu en septembre 2019.

« Ces poèmes ont été forgés par la bouche, ils sont salive et souffle. C’est sur les planches qu’ils offrent leur pleine résonance.

Sur scène, Wamo ne joue pas, n’interprète pas, il capte des vibrations, souffle sur les braises, attise les incendies.. » (FranceinfoTV)