Festival 2019 du 21 au 24 mars

Wairoa Māori Film

Réalisation : TAMA : Jared Flitcroft (Māori, Deaf) et Jack O’Donnell - NATIVE IN NUHAKA : Hiona Henare (Māori) - MOUSE : Lani-Rain Felton (Māori)

TAMA : Nouvelle Zélande / 2017 / 9 min / Fiction

NATIVE IN NUHAKA : Nouvelle- Zélande / 2017 / 15 min Fiction

MOUSE : Nouvelle-Zélande / 2018 / 15 min / Fiction

21 mars 2019 - 15:15 - Palais des Congrès

intervenante
Deborah Walker-Morrison

TAMA

Tama raconte l’histoire d’un adolescent sourd mal aimé par sa famille, qui rêve d’apprendre le haka.
Tama est écrit et co-réalisé par Jared Flitcroft, Président de la New Zealand Deaf Film Inc. (Association néo-zélandaise des cinéastes sourds) en collaboration avec Jack O’Donnell.

Prix: Wairoa Māori Film Festival 2017 : Meilleur Court-métrage Māori, Meilleur interprète masculin (Eric Mathews), Meilleur scénario, Prix T-Tahiti Award,

NATIVE IN NUHAKA

À travers une balade en coulisses du Wairoa Māori Film Festival, premier festival de film autochtone à voir le jour en Nouvelle Zélande (2005), ce court-métrage documentaire explore la passion des Māori pour le cinéma. Avec le fondateur du Festival, Leo Koziol.
Festivals : Wairoa Māori Film Festival, 2017; Présence Autochtone, Montréal 2017; Asinabka, Ottawa, 2017; Ngā Whanaunga Short Film Programme, NZ International Film Festival 2018.

MOUSE

Un couple en crise voit sa situation mêlée au sort d’une souris qui s’est invitée chez eux. Pour elle, il faut vite mettre fin à la souffrance de la petite bête, mais lui, pourtant militant écologiste, n’a finalement pas le courage de ses convictions.
Prix: Whenua Award, Meilleure interprétation féminine (Miriama McDowell, Māori), Wairoa Māori Film Festival, 2018.

Deborah Walker-Morrison

Associate Professor Deborah Walker-Morrison est universitaire d’origine européenne et Māori travaillant au sein de UFR de français de l’Université d’Auckland, où son enseigneme nt et sa recherche concernent principalement le cinéma français et Māori et la traduction littéraire et audiovisuelle.

Spécialiste du film noir français, son dernier livre, Classic French Noir: Gender and the Cinema of Fatal Desire, est sorti chez IB Tauris en octobre 2018.
Ayant vécu en Nouvelle-Calédonie de 1979 à 1990, elle a longuement travaillé avec la doyenne de la littérature Kanak, Mme Déwé Gorodé. Cette dernière fut notamment le sujet du documentaire de Mme Walker et son époux Neil Morrison, Déwé Gorodé, écrire le pays (2015), raconté par Witi Ihimaera, grande figure de la littérature et cinéma Māori.

Mme Walker-Morrison est Présidente du Wairoa Māori Film Festival depuis 2018.