Festival 2019 du 21 au 24 mars

Patricia Grace - Conférence

Mots-clés :

Conférence - 1 avril 2018 - 17:45 - Palais des Congrès

intervenante
Anne Magnan-Park - traductrice et maître de conférence à l'université d'Indiana (USA)

OTAGES DE LUNE ET ARTISANES DE MAREES CHEZ PATRICIA GRACE

La présentation porte sur l’approche de la mythologie maorie et plus particulièrement du personnage de Rona, la femme-lune à qui l’on doit le langage profane, que l’on rencontre dans deux nouvelles du recueil  De petits trous dans le silence  (Éd Au Vent des îles, 2014).

l’auteure maorie Patricia Grace

Patricia Grace est une figure littéraire néo-zélandaise majeure, qui a contribué à la naissance de la littérature maorie en Nouvelle-Zélande. Son œuvre est saluée pour sa capacité à dépeindre la culture maorie et à exprimer ce qu’être maori signifie. Née en 1937 à Wellington, Patricia Grace s’est d’abord tourné vers l’enseignement, tout en commençant à écrire vers l’âge de 25 ans. Elle et son mari s’installent avec leurs 7 enfants à Plimmerton, près de Wellington, où elle vit encore aujourd’hui. En 1975 paraît son premier recueil de nouvelles : Waiariki and Other Stories. Grace devient la première femme maorie à publier un recueil de nouvelles. Mutuwhenua: The Moon Sleeps, son premier roman, paraît en 1978 et raconte une histoire d’amour entre une jeune femme maorie et un homme pakeha (blanc). C’est la première fois qu’une histoire d’amour interraciale est racontée du point de vue maori et par une auteure maorie. En 1985, Grace quitte l’enseignement pour se consacrer pleinement à l’écriture. Un an plus tard, elle publie Potiki, son deuxième roman, et par la suite suivront huit autres romans, cinq livres pour enfants et cinq recueils de nouvelles.

présentée par Anne Magnan-Park

est traductrice et maître de conférences à l’université d’Indiana, aux États-Unis, où elle enseigne les littératures anglophones et francophones du Pacifique.