Festival 2019 du 21 au 24 mars

Catherine C.Laurent

Mots-clés :

un livre, un auteur : Les Calédoniens - 1 avril 2018 - 11:30 - Palais des Congrès
lecture pour les enfants:drôles de rendez-vous - 31 mars 2018 - 16:30 - Médiathèque de Rochefort
31 mars 2018 - 14:00 -
- -

intervenante
Caroline Bourgine - journaliste, productrice radio et auteure

Le livre

Mais qui sont donc ces Français de l’autre bout du monde? Quels sont les détors de l’histoire qui les ont rassemblés: Kabyles, Japonais, Javanais, Wallisiens, Vanuatais, Martiniquais, Zoreilles…?
Comment la culture kanak a-t-elle vécu la cohabitation?
Cet archipel, ce petit morceau arraché à l’Australie, recèle des richesses culturelles à découvrir à travers les portraits de ceux qui les valorisent.

L’auteur

Catherine C. Laurent est née en 1962. Elle est arrivée en Nouvelle-Calédonie en 1993 poussée par l’appel du Pacifique. Depuis toute petite elle rêvait de l’Australie pour échapper à la grisaille de sa Lorraine natale. C’est en Calédonie qu’elle a pu s’installer finalement pour vivre au contact de ce monde Pacifique. De là, elle a pu aussi aller à Tahiti puis à l’île de Pâques. Elle a effectué des études de littérature à Aix-en-Provence. Elle s’est installée ensuite à St-Pierre-et-Miquelon où elle a travaillé à la Radio. Sa vie en Calédonie s’est déroulée entre l’île des Pins, Bourail et Nouméa où elle a enseigné, partagé la vie des gens du pays et écrit. De retour en France, elle poursuit l’écriture : essais, romans, poésie, théâtre mais aussi livres jeunesse sur l’Océanie.

Catherine Laurent is a writer of fiction, essays, and childen’s books and a French and History teacher who lived in New Caledonia for 20 years.

Bibliographie

Essai :
Les Calédoniens, Ateliers Henry Dougier, Paris, 2017.

Théâtre :
Les Jours perdus, L’Harmattan, Paris, 2014.  

Roman:
Dernière Campagne, Nouméa, Éditions Rhizome, 2003.

Poésie:
Le Cœur tranquille. Nouméa, L’Herbier de Feu, 1999.
Jardin intérieur. Nouméa, L’Herbier de Feu, 2005.

Albums:
Nouvelle-Calédonie. Nîmes, Grandir, 2010.
Igname, esprit de mon ancêtre. Nîmes, Grandir, 2012.
Le fils de l’Homme-oiseau. Nîmes, Grandir, 2013.
Les tortues de la baie. Paris, Cépages, 2015.
Petit Colibri, Cépages, Paris,2015.
Célia le koala, Cépages, Paris, 2017.
Crac Crac Croc la marmotte, Cépages, Paris, 2017.
Dugong mon trésor, Cépages, Paris, 2018.

Textes parus dans des ouvrages collectifs:
•    
« Au-dedans de mon être », « Je n’oublierai pas », « C’est un temps de visages multiples », « J’ai rencontré l’homme-oiseau » et « Il faut me croire ». Rythmes Pacifique. Nouméa, Éditions Du Poisson-Clown, 2001.

  • « Silhouettes » et « Je renvoie au temps des mémoires ». Poèmes de La Nouvelle, terre d’exil et de bagne. Nouméa, Les Amis de la Poésie/L’Herbier de feu, 2004: 108.
  • « La Dette », nouvelle. Sillages d’Océanie. Nouméa, Association des écrivains de Nouvelle-Calédonie, 2007: 59-65.
  • « Il suffirait », extrait de Bleue l’âme du jardin (roman inédit), et « La Parole, le Partage », réflexion. Sillages d’Océanie 2009. Nouméa, Association des écrivains de Nouvelle-Calédonie, 2009: 97-101, 154-155.
  • « D’une île à l’autre », « La solitude », « L’eau du désir » et « Les Vents ». Ce qu’île dit. Revue Bacchanales 46 (revue de la Maison de la poésie Rhône-Alpes, octobre 2010): 114-16.
  • « La Terre écoute », « Je renvoie au temps des mémoires » et « Regarder le pays ». Outremer-Trois océans en poésie. Paris, Bruno Doucey, 2011: 208-210.
  • Éclaire nos pas 1995-2010. Nouméa, l’Herbier de feu, 2011.
  • « Kyoto » et « Pavillon de bois ». Il y a toujours une guêpe pour piquer un visage en pleurs/ solidarité Japon. Nouméa, s.m., 2011: 40- 41.
  • « Le corps de l’enfance ». Enfances, Regards de poètes. Paris, Bruno Doucey,  2012: 164.
  • « Horizons ». Pas d’ici, pas d’ailleurs; Anthologie poétique francophone de voix féminines contemporaines. Montélimar, Voix d’encre, 2012: 25.
  • « Lettre à James Cook ». Revue IntranQu’îllités n°3. Passagers des Vents.
  • « La peur des temps anciens » et « Tendre la main ». Klosap / Solidarité Vanuatu. Association des écrivains de la Nouvelle-Calédonie. 2015.
  • « Le pays de l’âdi poétique ». Littéramaohi, Ramées de littérature polynésienne (2016).
  • « La Dernière histoire du Vieux ». Littérama’ohi, Ramées de littérature polynésienne (2016).